Alep et Mossoul, enjeux de la recomposition du Proche-Orient – Orient XXI – 17.11.2016

En arrière-plan des motivations « antiterroristes » plus ou moins réelles, les batailles menées autour d’Alep et de Mossoul mettent aux prises de puissantes forces antagoniques, toutes déterminées à décider de la recomposition de la région.

Alep et Mossoul sont devenues les deux focales du conflit régional qui sévit au Proche-Orient. Et pour cause : à l’est et à l’ouest de cette région entremêlée dans un processus de recomposition violente, les deux grandes cités abritent les deux forces djihadistes les plus puissantes de la région, le Front Fatah Al-Cham (« Front de la conquête du Cham ») et l’organisation de l’État islamique (OEI), qui ont proliféré sur le terreau répressif des pouvoirs de Bachar Al-Assad et de Nouri Al-Maliki, proches de Téhéran.
> Lire la publication

Source : Alep et Mossoul, enjeux de la recomposition du Proche-Orient

Share