«Grâce aux labels, l’État continue de peser sur l’agenda urbain » – Renaud Epstein – La Gazette des communes – 30.8.2016

Publié le 30/08/2016 | Par Delphine Gerbeau & Hugo Soutra

« La multiplication des prix et des labels en tout genre – « Diversité », « Ecoquartier », « French Tech », « Cit’Energie », etc – ces dernières années a intrigué Renaud Epstein. Ce maître de conférences à Sciences-Po Saint-Germain-en-Laye y voit un instrument de « gouvernement à distance », de plus en plus plébiscité à l’heure de la décentralisation. L’État les utiliserait pour inciter les collectivités locales à se saisir d’enjeux porteurs, stimuler l’innovation à peu de frais et promouvoir ainsi de nouveaux modèles d’action publique. […] »
> Lire la suite de l’article

Source : «Grâce aux labels, l’État continue de peser sur l’agenda urbain » – Renaud Epstein – La Gazette des communes – 30.8.2016

Share