Sciences Po Saint-Germain-en-Laye

Vingt-trois ans après ceux de Rennes et Lille, Sciences Po Saint-Germain-en-Laye, dixième Institut d’études politiques (IEP), a ouvert ses portes en septembre 2014. L’établissement s’est installé dans un site classé à Saint-Germain-en-Laye, au carrefour des départements du Val d’Oise et des Yvelines et de ses deux universités fondatrices Cergy-Pontoise (UCP) et Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ).
 

Un IEP riche de la complémentarité de ses universités fondatrices

Sciences Po Saint-Germain-en-Laye est porté par les universités de Cergy-Pontoise (UCP) et de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ). Ces deux établissements, acteurs majeurs de l’enseignement supérieur en région parisienne, mettent à disposition de l’IEP, en plus des moyens techniques et opérationnels, une équipe pédagogique pluridisciplinaire composée d’universitaires expérimentés et reconnus.
 

Un IEP membre du réseau des IEP de région

Sciences Po Saint-Germain-en-Laye est membre du réseau des Sciences Po du Concours commun, qui regroupe depuis 2008 les établissements d’Aix-en-Provence, Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse. Les étudiants sont recrutés dans le cadre d’un concours commun organisé par le réseau.
 

Un IEP ouvert à tous

Implantées dans des territoires socialement contrastés parfois à l’écart des filières d’excellence, l’UCP et l’UVSQ participent activement à la démocratisation du recrutement des élèves de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye. Pour promouvoir l’égalité des chances, des dispositifs de préparation au concours commun sont proposés aux lycéens et aux étudiants, issus majoritairement du Val-d’Oise et des Yvelines et les frais d’inscription à l’IEP sont calculés en fonction des revenus des familles.
 

Un IEP tourné vers l’international

La 3e année s’effectue entièrement à l’international. Des échanges bilatéraux sont établis dans le cadre d’accords avec des établissements partenaires à l’étranger. Ces échanges assurent à chacun une ouverture sociale et culturelle sur le monde, ainsi qu’un perfectionnement en langue étrangère.
 

Un IEP ancré dans la recherche

Dès la 1re année, les étudiants sont initiés aux outils d’analyse des sciences sociales et prennent part tout au long de leur formation à des travaux collectifs et individuels de recherche. L’IEP s’appuie pour les encadrer sur les laboratoires de renom de ses universités fondatrices. Il a pour projet la création d’un « Observatoire socio-politique d’Île-de-France » dans le cadre d’un partenariat régional.
 

Un IEP qui valorise l’engagement de ses étudiants

En 2e année, les étudiants s’engagent dans des projets collectifs tutorés par des universitaires et des professionnels : entrepreneuriat, coopération internationale, associatif, recherche ou arts et humanités. Sciences Po Saint-Germain-en-Laye renforce ainsi son ambition d’associer savoir analytique et culture de terrain.