Jean-Claude LESCURE

Professeur des universités en histoire contemporaine, agrégé d’histoire

 

Appartenances institutionnelles

Sciences Po Saint-Germain-en-Laye
Université de Cergy-Pontoise, UFR Langues et sciences humaines, responsable du master journalisme
AGORA, centre de recherche en Lettres, Sciences Humaines et Sociales (EA 7392)
 

Thèmes de recherches

Histoire des partis politiques et des cultures politiques en Italie – Pratiques linguistiques et mondialisation – Guerres et violences de guerre – Images et archives – Histoire de l’éducation
 

Présentation de travaux significatifs
  • Sur l’histoire politique italienne, plusieurs articles s’intéressent à la nébuleuse républicaine de 1870 à 1948 : « La reconstruction du Parti Républicain Italien dans l’immédiat après-guerre », Mélanges de l’Ecole Française de Rome, Italie et Méditerranée, tome 103, 1991, vol.2, p. 589-628 ; « Construire la démocratie : pouvoirs locaux et parti républicain italien, 1943-1946 », RHMC, 45-1, janvier-mars 1998, pp. 256- 274 ; « Le 20 septembre et les immigrés italiens en France », MEFRIM, tome 109, vol.1, 1997, 25 p. ; « Identité locale et intégration partisane : la nébuleuse associative républicaine à Rome (1944-1947) », Sud, Bulletin du CERIM, Ecole Française de Rome, 1996 – 6, p. 83-106. La construction nationalitaire est au centre des études « Le monument national à Giuseppe Mazzini », Revue d’Histoire Moderne et Contemporaine, n° 40-2, avril-juin 1993, p. 177-201 et Faire les Italiens », dans L’Europe des nationalismes aux nations, Sedes-CDU, Paris, 1996, p. 8 – 288.
  • Sur les violences de guerre, mes travaux portent sur des images de genres différents : découpage et montage des images tournées lors des procès pour crimes contre l’humanité de Klaus Barbie, Paul Touvier, Maurice Papon, pour diffusion par des chaines de télévision et DVD. Par ailleurs, la réalisation du corpus des représentations de la guerre sur les vitraux (1870-1871, 1914-1918, 1939 – 1945) se concrétisent par plusieurs publications : « « La Paix » ou « La divine surprise » en image : le vitrail de Lamazière-Basse (Corrèze, 1940 – 1941) », Le Point Riche. Bulletin de l’association « Les amis de Louis Mazetier » et de l’art sacré du XXe siècle, n°8, juin 2010, pp. 9-20 ; « Le vitrail de guerre à l’époque contemporaine », dans CADE, Michel, GALINIER, Matin, Images de guerre, guerre des images, paix en images. La guerre dans l’art, l’art dans la guerre, Presses Universitaires de Perpignan, Perpignan, 2013, pp. 171 – 188 ; «  Le vitrail de guerre, une image de guerre méconnue », communication pour Image et pouvoir, colloque international tenu à l’Université Saint Joseph de Beyrouth les 9 et 10 décembre 2010, publié dans Regards, n°13, janvier 2011, pp. 95 – 118.
  • L’étude des langues dans la mondialisation porte essentiellement sur les milieux qui pratiquent les langues internationales artificielles entre 1880 et 1945 et sur la francophonie naissante. Parmi les publications, « La création d’un réseau culturel transnational : les débuts de l’espéranto », Relations internationales, n°116, hiver 2003, pp. 515 – 533 ; «Le Volapük à la conquête de l’Asie (1880 – 1914) », dans SERVAIS, Paul (dir.), Entre mer de Chine et mer du Nord. Migration des savoirs, transfert des connaissances, transmission des sagesses de l’Antiquité à nos jours, Academia – L’Harmattan, 2011, pp. 95 – 108 ; « Espéranto et culture juive », dans CLAVEAU, Cylvie, FISZER, Stanislaw, FRANCFORT, Didier, Cultures juives. Europe centrale, et orientale, Amérique du Nord, Les Cahiers du CERCLE, Editions le Manuscrit, Paris, 2012, pp. 345 – 366.
  • Sur la francophonie : « Les débuts de la francophonie : la classe politique française et l’espéranto avant la guerre de 1914 », Mélanges Serge Berstein, Fayard, 2006, pp 20 – 31 et « L’universalisme de la langue française en Europe à la fin du XIXe siècle », dans FOURNIER-FINOCCHIARO, Laura et HABICHT, Tanja-Isabel, Gallomanie et gallophobie : le mythe français en Europe au XIXe siècle, Presses universitaires de Rennes, Rennes, 2012, pp. 271 – 288.
  • Les recherches sur l’histoire de l’enseignement et de l’éducation portent sur les lieux et les pratiques d’enseignement : Paris 13 : L’Université en banlieue (1970-2010), co-direction avec GIRAULT (Jacques) et VADELORGE (Loïc), Berg international, Paris, 2012 ; « La cour de récréation, sujet de cartes postales (vers 1900 – 1930) », dans BARRERA, Caroline, CAZALS, Rémy, La cour de récréation, actes du colloque de Sorèze, 4 et 5 octobre 2013, à paraître en 2014 ; « La difficile institutionnalisation d’une éducation internationale  sous la 5e République : les sections internationales du collège-lycée de Sèvres », Carrefours de l’éducation, 2014 – 2.