Retour sur la semaine intensive 2016 : Interview des lycéens

P1010724Dans le cadre de son programme de démocratisation PEI, Sciences Po Saint-Germain-en-Laye organisait sa deuxième semaine intensive du 29 février au 4 mars 2016.

Près de 100 lycéens de terminales issus d’établissements franciliens partenaires, ainsi que des étudiants des universités fondatrices de l’IEP, ont pu bénéficier d’une semaine de préparation au concours commun d’entrée en 1re année.

À cette occasion des lycéens inscrits au programme de démocratisation ont répondu à nos questions :

  • Stécy, du Lycée Honoré de Balzac de Mitry-Mory (77)
  • Sarah et Solène, du Lycée Van Gogh d’Ermont (95)
  • Abi, du Lycée Gustave Monod d’Enghien-les-Bains (95)

P1010625

Interview :

Que vous a apporté la semaine intensive ?
Sarah & Solène : Grâce à cette semaine, avec les conférences et les ateliers qui nous ont été proposés, on se dit que c’est possible, qu’on peut y arriver. La semaine intensive est une motivation supplémentaire pour passer le concours.

Quel conseil donneriez-vous à un lycéen qui souhaite participer à la semaine intensive ?
Sarah & Solène : Comme nous ne révisons pas le programme du lycée lors de cette semaine, il faut se préparer avant de venir et être organisé.
Stécy & Abi : Il ne faut pas se décourager même si ça nous paraît difficile. Et le concours blanc est un bon exercice.

P1060583

Si vous ne réussissez pas le concours, qu’aurez-vous appris de cette semaine intensive ?
Stécy & Abi : On aura appris de la méthodologie et à être autonome, et ça nous servira pour la suite de nos études.
Sarah & Solène : On aura appris à tous les niveaux : socialement et intellectuellement parlant. En plus on peut se faire des amis.
Solène : Et même si je ne réussis pas au concours, je suis confortée dans mon choix de faire des sciences politiques !

> À lire également : les témoignages des étudiants en CPGE du Lycée Saint-Exupéry de Mantes-la-Jolie

> En savoir plus sur le programme de la semaine intensive 2016

Share