Handicap : Sciences Po Saint-Germain s’associe à l’Institut National de Jeunes Sourds de Paris

Lire le communiqué de presse

Suite à une initiative de trois étudiants de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye, porteurs du projet « Il suffira d’un signe » dans le cadre de leur association « Nés sous la même étoile », l’Institut d’études politiques instaure dès la rentrée 2018-2019 un séminaire d’ouverture intitulé : « Les enjeux politiques de la surdité ».

Ce séminaire d’ouverture composé de 20 heures d’enseignements, à destination des étudiants en deuxième année, sera assuré par des intervenants de l’Institut National des Jeunes Sourds de Paris (INJS). Ce séminaire d’ouverture a vocation à sensibiliser et former les étudiants de Sciences Po Saint-Germain aux enjeux publics liés à la surdité, sa reconnaissance, ses évolutions et ses formes de revendications dans la société actuelle.

« Nous sommes ravis d’engager l’INJS dans une démarche d’information, de sensibilisation et de formation sur la surdité sous forme d’un séminaire de 20 heures à destination des étudiants de Sciences Po Saint-Germain-en Laye dès septembre prochain. Les futurs intervenants, dont certains sont sourds, font partie des professionnels exerçant à l’INJS Paris. Le séminaire abordera différents aspects qui ont trait à la surdité et aux personnes sourdes : il s’agira de comprendre les enjeux qui devront s’imposer auprès des acteurs politiques permettant d’engager une véritable citoyenneté auprès de cette population insuffisamment visible » indique Elodie Hemery, directrice de l’INJS de Paris.

« L’engagement que nous prenons aujourd’hui est unique dans l’offre de formation d’une grande école. Il sera un atout dans le parcours académique et professionnel de nos étudiants, à qui il est indispensable de sensibiliser au handicap et à la culture sourde. C’est pourquoi la mise en place de ce séminaire prend tout son sens dans une politique d’égalité des chances  et d’inclusion : nous continuerons à l’avenir de développer ce qui fait notre marque de fabrique depuis notre création, à savoir l’ouverture vers les autres » explique Céline Braconnier, directrice de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye.

« Nous avons voté une nouvelle maquette de formation lors du conseil de l’IEP le jeudi 12 avril. Si plusieurs aménagements sont notables, comme la réduction par deux du nombre d’élèves dans les conférences de méthode, ce séminaire constitue l’un des apports novateurs qui permet à la fois de satisfaire à l’exigence d’une grande école, tout en nous singularisant par des programmes pionniers » ajoute Xavier Crettiez, directeur-adjoint de Sciences Po Saint-Germain.

L’école proposera également en marge de ce séminaire un cours de Langue des Signes française, accessible en troisième langue et destiné à l’ensemble des promotions de la première à la cinquième année. Cette langue est aujourd’hui pratiquée par plus de 100 000 personnes en France.

 

Share