Avant même les délibérations du jury, l’étudiant(e) peut procéder à sa réinscription à Sciences Po Saint-Germain-en-Laye. Le jury est souverain, il valide ou peut invalider toute demande de réinscription.

La réinscription administrative s’effectue en 3 étapes :

    1. Compléter et renvoyer le dossier de réinscription au plus tard le 29 juin 2018
    2. S’acquitter de la Contribution Vie Etudiante et de Campus à partir du 1er juillet 2018
    3. Effectuer le paiement de vos droits d’inscription au plus tard le vendredi 20 juillet 2018

 

Constitution du dossier de réinscription

  1. Télécharger le dossier de réinscription (Word ou PDF) et la Fiche CSP
  2. Compléter électroniquement le dossier de réinscription,
  3. Joindre les pièces justificatives (voir liste sur la dernière page du dossier),
  4. Renvoyer le dossier, avec les pièces justificatives par voie postale au plus tard le vendredi 29 juin 2018.

Adresse postale :

Sciences Po Saint-Germain-en-Laye

Service de la scolarité + Nom du gestionnaire + Année d’inscription

5, rue Pasteur

78100 Saint-Germain-en-Laye

Répartition par gestionnaire

Années Gestionnaire Courriel
A1 Alain Gnanou alain.gnanou@sciencespo-saintgermainenlaye.fr
A2 Angélique Detaille Dhallu angelique.detaille@sciencepo-saintgermainenlay.fr
A3 Emmanuelle Voisin emmanuelle.voisin@sciencespo-saintgermainenlaye.fr
A4 et A5 Aurélie Guilbert aurelie.guilbert@sciencespo-saintgermainenlaye.fr

 

Acquittement de la Contribution Vie Etudiante et de Campus (CVEC) – à partir du 1er juillet 2018

A compter de la rentrée 2018, tous les étudiants inscrits en formation initiale sont redevables de cette contribution.

Elle est due chaque année par les étudiants lors de leur inscription administrative.

Le montant de cette contribution est fixé pour l’année 2018/2019 à 90 euros. Ce montant est indexé chaque année sur l’indice des prix à la consommation.

Lorsque l’étudiant(e) s’inscrit au titre d’une même année universitaire à plusieurs formations, la contribution n’est due que lors de la première inscription (inscription principale)

Il existe deux possibilités pour l’acquittement de la CVEC :

  • Paiement en ligne par carte bancaire :
  1. L’étudiant(e) se connecte à Etudiant.gouv.fr
  2. L’étudiant(e) déclare sa ville d’études et s’acquitte de la CVEC
  3. Le Crous lui délivre une attestation même en cas d’exonération
  4. L’étudiant(e) présente son attestation auprès de son ou ses établissement(s) d’enseignement supérieur
  • Paiement au guichet d’un bureau de Poste en espèces :
  1. L’étudiant(e) se connecte à Etudiant.gouv.fr
  2. L’étudiant(e) déclare vouloir payer en espèces et reçoit immédiatement un avis de paiement nominatif
  3. L’étudiant(e) se présente à un bureau de poste afin d’effectuer le paiement
  4. L’étudiant(e) reçoit sous 2 jours ouvrés un mail l’invitant à télécharger son attestation d’acquittement

Attention : les étudiants boursiers gérés par le CROUS sont exonérés du paiement de la CVEC. Ils doivent cependant effectuer la procédure en ligne afin d’obtenir une attestation d’exonération

 

Paiement des droits de scolarité de l’IEP

Après étude de votre dossier de réinscription et réception de votre attestation d’acquittement/ d’exonération de la CVEC, vous recevrez une notification de droits par courriel.

Vous devrez vous acquitter de ces droits, en transmettant, au plus tard le 20 juillet 2018, votre paiement.

Plusieurs modes de paiement s’offrent à vous :

  • Le virement en une fois en indiquant sur l’avis de virement les éléments suivants : IEP + Nom/Prénom étudiant(e) + année du diplôme (Ex : IEP + DUPONT LOUIS + 2ème ANNEE DU DIPLOME SCIENCES PO)

Attention : Les frais de transfert sont supportés par l’étudiant (il doit le préciser à sa banque au moment de l’établissement de son virement). L’étudiant devra joindre le récépissé du virement au gestionnaire de son année.

  • Le paiement de la totalité par chèque en indiquant votre nom, prénom et année d’inscription au dos du chèque
  • Le paiement en trois fois en renvoyant un RIB, la demande de prélèvement dûment complétée et signée ainsi que la photocopie de la carte d’identité du bénéficiaire du compte, au plus tard le 20 juillet 2018. Le premier versement se fait obligatoirement par chèque et les deux suivants par prélèvement bancaire, selon le calendrier qui vous sera transmis.

Attention : La domiciliation du chèque et celle du prélèvement doivent être identiques.

 

Modalités de calcul des droits d’inscription

Dans un souci de plus grande équité sociale entre les étudiant(e)s, la modulation des droits d’inscription est établie en fonction du revenu fiscal des familles et repose sur un système de progressivité des droits. Les élèves boursiers selon les critères du CROUS (y compris les boursiers à l’échelon 0) sont exonérés de droits d’inscription.

Le montant des droits d’inscription est basé sur le revenu fiscal du foyer de l’étudiant(e). Pour le calculer, il faut se reporter à la seconde page de l’avis d’imposition 2017 (revenus 2016). Il mentionne un « revenu brut global » (milieu de page) et un nombre de parts (haut de la colonne de droite).

Afin d’estimer le montant de ses droits annuels, il faut diviser le « revenu brut global » par le nombre de parts puis se référer au tableau des droits modulés ci-dessous.

Exemple de calcul : revenu brut global : 45 300 € /nb de parts : 3 = 15 100 € Le montant obtenu de 15 100 € renvoie à la tranche 2 du tableau, soit 700 €.

A ce montant s’ajoutent des frais de participation au SCD (service commun de la documentation).

Critères Droits d’inscription SCD* Total Droits avec SCD
boursiers 0 € 0€ 0€
de 0 € à 14 000 € 300 € 34 € 334 €
de 14 001 à 18 000 € 700 € 34 € 734€
de 18 001 à 22 000 € 1200 € 34 € 1234€
de 22 001 à 26 000 € 1700 € 34 € 1734€
de 26 001 à 30 000 € 2 200 € 34 € 2234€
de 30 001 à 34 000 € 2 700 € 34 € 2734€
De 34 001 à 38 000  € 3 300 € 34 € 3334€
à partir de 38 001 € 4 000 € 34 € 4034€

*Sous réserve d’éventuelles modifications apportées par le ministère de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur.

Tout redevable peut saisir la directrice de l’IEP en cas de changement de situation familiale (maladie grave, décès, retraite, chômage, divorce, liquidation judiciaire, surendettement, etc.), en vue d’un ajustement de ses droits par rapport aux revenus effectivement perçus lors de l’année. Chaque demande de changement de situation devra être accompagnée d’un courrier précisant la situation, et accompagné des pièces justificatives, ex : attestation de pension, de Pôle emploi…) (Cf. Situations particulières)

L’absence de pièces nécessaires à l’établissement des droits entraîne l’application automatique de l’échelon le plus haut pour le calcul des frais de scolarité.