Un Science Po pour tous

Le programme démocratisation de Sciences Po Saint-Germain est inspiré par un souci de justice sociale et vise à lutter contre le manque d’information de certains élèves, voire l’autocensure

Installé au cœur d’une région marquée par de forts contrastes sociologiques, Sciences Po Saint-Germain-en-Laye est naturellement bien placé pour impulser une politique volontariste de démocratisation de l’accès aux Sciences Po.

D’une façon générale, le souhait de faciliter l’égalité des chances s’inspire de la volonté de faire connaître l’intérêt des études proposées par les Sciences Po à des publics qui n’ambitionneraient pas spontanément d’y accéder ; puis de les motiver et de les accompagner dans la préparation au concours.

C’est pourquoi Sciences-Po Saint-Germain-en-Laye participe, avec les autres Sciences Po du réseau, au programme PEI (Programme d’études intégrées) qui s’adresse aux élèves des lycées avec lesquels il a passé une convention de partenariat.

 

Démocratiser l’accès à Sciences Po Saint-Germain-en-Laye ne consiste pas seulement à y intégrer des élèves de milieu modeste, mais également et surtout à préparer leur réussite après le lycée en les initiant en amont aux exigences de l’enseignement supérieur. Cela se fait en les préparant au concours commun des sept Instituts d’études politiques regroupés dans le réseau ScPo.

Photo étudiants

Résultats et chiffres clés

La politique de démocratisation menée par Sciences Po Saint-Germain-en-Laye depuis sa création  parvient à donner accès à Sciences Po à environ 20 à 30 % des élèves du programme (44% en 2018 !), à comparer au pourcentage de réussite au concours (environ 10%). Des résultats d’autant plus encourageants que les jeunes inscrits sont, à l’entrée, les moins socialement prédisposés à candidater au concours et à intégrer une formation sélective.

0
Lycées partenaires
0
Collèges
0
Elèves concernés
0
Enseignants
0
Professeurs référents

Les droits d'inscription modulés

Pour atteindre ses objectifs d’égalité des chances, Sciences Po Saint-Germain-en-Laye a mis en place des droits d’inscription modulés. Ce choix, majoritaire parmi les membres du réseau ScPo, répond à un souci d’équité sociale entre les étudiants.

Les droits d’inscription sont calculés en fonction des revenus des familles et échelonnés sur 8 tranches de 300 € à 4000 €. Les élèves boursiers selon les critères du CROUS (y compris les boursiers à l’échelon 0) en sont exonérés.

Collèges

Dans le cadre du programme démocratisation, et en partenariat avec le Conseil départemental du Val d’Oise, Sciences Po Saint-Germain organise un accueil de collégiens issus de collèges REP+ ou REP (réseau d’éducation prioritaire) sur son campus.

Mise en lien d’étudiants de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye avec les élèves des collèges, visite de l’établissement à travers un jeu de piste, présentation de la formation, concours de présentation des villes d’origine des collégiens face à un jury composé d’élus du Val d’Oise et d’enseignants et étudiants de Sciences Po : l’objectif de cette journée est de sensibiliser des élèves de collèges issus de zones sensibles à l’univers des grandes écoles.