Renaud BAUMERT

Professeur des universités en droit public

 

Appartenances institutionnelles :

Sciences Po Saint-Germain-en-Laye
Université de Cergy-Pontoise
Laboratoire Centre de philosophie juridique et politique (CPJP)
 

Travaux en cours :

Traduction en cours de Christoph Möllers, Der vermisste Leviathan : Staatstheorie in der
Bundesrepublik, Frankfurt am Main, Suhrkamp, 2008, 160 p.

Recension de Hermann Heller, Olivier Jouanjan, La Crise de la théorie de l’État, Paris, Dalloz,
coll. « Tiré à part », 126 p. Recension à paraître dans Jus Politicum n° 12 ou n° 13.
 

Liste des publications et interventions scientifiques

Travaux publiés

Ouvrages

La Découverte du juge constitutionnel, entre science et politique : Les controverses
doctrinales sur le contrôle de la constitutionnalité des lois dans les républiques française et
allemande de l’entre-deux-guerres, Paris, LGDJ, coll. « Fondation Varenne » (n° 33), 2009, 612 pages.

  • Thèse pour le doctorat de science politique, soutenue le premier décembre 2008, à l’Institut d’études politiques de Paris. Jury : MM. Olivier Beaud (rapporteur), Christian Bidégaray (rapporteur), Jean-Claude Colliard (président), Marc Sadoun (directeur de thèse) et Christoph Schönberger. Mention : « très honorable avec les félicitations du jury »
  • Thèse primée par la fondation Alexandre et Marguerite Varenne, dans la catégorie : « histoire du droit, des institutions, des idées politiques et de l’économie ».

Répertoire de la recherche française sur le monde germanique, Paris, CIERA, 2004, 636 p., en collaboration avec Anne-Marie Saint-Gille, Aurore Llorca et Amélie Sandoval. > Consulter le répertoire en ligne

Articles et contributions

« Intégration et démocratie dans la pensée de Rudolf Smend », à paraître dans un ouvrage collectif (sous la direction de Jean-Marie Denquin et Véronique Champeil-Desplats).

« Penser la séparation des pouvoirs », à paraître dans un ouvrage collectif (sous la direction de Jean-Vincent Holeindre, éditeur : Sciences humaines).

« La question des valeurs en régime démocratique », à paraître dans un ouvrage collectif (éditeur : Fondation Joseph Karolyi).

« La séparation des pouvoirs dans les démocraties européennes : d'une théorie orpheline à une pratique renouvelée », à paraître dans un ouvrage collectif (sous la direction d’Yves Michaud ; éditeur : Université de tous les savoirs).

« Kelsen, lecteur critique de Rousseau : de la volonté générale à la volonté collective », Jus Politicum, n° 10, juillet 2013, 16 p. L’article sera réédité dans la prochaine livraison imprimée de la revue. > Article disponible en ligne

« La République de Weimar : l’autre laboratoire du « modèle européen » de justice constitutionnelle ? », in : Carlos Miguel Herrera (dir.), La Constitution de Weimar et la pensée juridique française : réceptions, métamorphoses, actualités, Paris, Kimé, 2011, p. 93-124.

« Léon Duguit et le contrôle de la constitutionnalité des lois : aspects d’une conversion », in : Fabrice Melleray (dir.), Autour de Léon Duguit : colloque commémoratif du 150ème anniversaire de la naissance du Doyen Léon Duguit, Bruxelles, Bruylant, 2011, p. 139-189.

« Une « vision morale » de la justice constitutionnelle sous la République de Weimar », Jus Politicum, n° 4, juill. 2010. > Article disponible en ligne

« Carl Schmitt contre le parlementarisme weimarien : quatorze ans de rhétorique réactionnaire », Revue française de science politique, 2008, vol. 58, n°1, p. 5-38. Article réédité in : Soraya Nour (dir.), The Minorities Issue : Law and the Crisis of Representation, Berlin, Duncker & Humblot, 2009, p. 119-162.

« Audiatur et altera pars – Justice constitutionnelle et décision démocratique dans la pensée de Hans Kelsen », in : Olivier Beaud et Pasquale Pasquino (dir.), La controverse sur le gardien de la Constitution et la Justice constitutionnelle, Kelsen contre Schmitt – Der Weimarer Streit um den Hüter der Verfassung und die Verfassungsgerichtsbarkeit, Panthéon-Assas, Paris, 2007, p. 125-150.

« Gerhard Anschütz et le contrôle de la constitutionnalité des lois du Reich », Droits, 2006, n°43, p. 231-255.

Récensions et lectures critiques

« Carl Schmitt, entre tactique et théorie (recension suivie d'une réponse de Jean-François Kervégan) », La Vie des idées, 26 octobre 2012, 12 p. Ouvrage recensé : Jean-François Kervégan, Que faire de Carl Schmitt ?, Paris, Gallimard, coll. « Tell », 2011, 320 p. > Consultable en ligne

« Qu’est-ce qu’une Fédération ? », La Vie des idées, 3 juin 2009, 9 p. Ouvrage recensé : Olivier Beaud, Théorie de la Fédération, Paris, PUF, 2009 (2e éd.), 456 p. > Consultable en ligne

« La théorie démocratique de Hans Kelsen », Revue française de science politique, vol. 57, n° 6, 2007, p. 827-829. Lecture critique consacrée aux ouvrages : Hans Kelsen, Verteidigung der Demokratie ; Abhandlungen zur Demokratietheorie, ausgewählt und herausgegeben von Matthias Jestaedt und Oliver Lepsius, Tübingen, Mohr, 2006, XXIX p., 402 p et Sandrine Baume, Hans Kelsen, plaider la démocratie, Paris, Michalon, 2007, 116 p.

Compte-rendu de colloque : « Kelsen, Schmitt und der Hüter der Verfassung : Weimar, 1931 », H-Soz-u-Kult, 27 août 2006, 4 p. > Consultable en ligne (en allemand exclusivement)

Communications scientifiques

- 13 et 14 juin 2013, colloque international : « La démocratie, du crépuscule à l’aube ? », Université Paris Ouest Nanterre la Défense (Paris X), équipe ANR « néo ou rétro constitutionnalisme ? », Nanterre.
Intervention : « Intégration et démocratie dans la pensée de Rudolf Smend ».

- 8 et 9 mars 2013, colloque international : « Une constitution ? Pourquoi faire ? », fondation Joseph Karolyi, château Karolyi, Fehérvárcsurgó (Hongrie).
Intervention : « La question des valeurs en régime démocratique ».

- 7 décembre 2012, journée d’études : « A qui appartient la volonté générale ? Sur les modalités d’énonciation et de formation de la volonté collective », Université Rennes I, Institut du droit public et de la science politique (IDPSP), Rennes.
Intervention : « Kelsen, lecteur critique de Rousseau : de la volonté générale à la volonté collective ».

- 17 juin 2011, cycle de conférences : « Les Entretiens du jeu de paume », Université de tous les savoirs, Paris.
Intervention : « La séparation des pouvoirs dans les démocraties européennes ».

- 11 février 2011, séminaire de l’Institut Michel Villey, Université Panthéon-Assas, Paris II.
Intervention : « Présentation de l’ouvrage : R. Baumert, La Découverte du juge constitutionnel, entre science et politique ».

- 10 et 11 décembre 2010, colloque : « Penser la controverse : situations, usages, concepts », Université Paris-est Marne-la-Vallée, laboratoire espaces éthiques et politiques, Paris.
Intervention : « Étudier les controverses juridiques et doctrinales ».

- 9 et 10 septembre 2010, colloque : « Le concept de la représentation politique », Institut d’études politiques, Cevipof, Paris.
Intervention : « La doctrine schmittienne de l’identité et de la représentation : un aperçu critique ».

- 11 mai 2010, journée d’études : « Interprétation et norme », Université de Nantes, Centre Atlantique de philosophie (CAPHI), Nantes.
Intervention : « Les débats doctrinaux sur le contrôle de la constitutionnalité des lois sous la République de Weimar ».

- 5 mars 2010, journée d’étude : « Visions morales de la justice constitutionnelle », Université Paris II, Institut Michel Villey, Paris.
Intervention : « Une « vision morale » de la justice constitutionnelle sous la République de Weimar ».

- 11 juin 2009, colloque : « L’héritage weimarien dans la pensée juridique française », Université de Cergy-Pontoise, Centre de philosophie juridique et politique, Cergy-Pontoise.
Intervention : « La République de Weimar : l’autre laboratoire du « modèle européen » de justice constitutionnelle ? »

- 29 et 30 mai 2009, colloque : « Autour de Léon Duguit : colloque commémoratif du 150ème anniversaire de la naissance du Doyen Duguit », Université Montesquieu, Bordeaux.
Intervention : « Léon Duguit et le contrôle de la constitutionnalité des lois : aspects d’une conversion ».

- 17 décembre 2008, séminaire « L’antilibéralisme, approches théoriques et historiques », master « Histoire et pensée du politique », école doctorale de l’Institut d’études politiques, Paris.
Intervention : « La subversion de la république de Weimar ».

- 20 novembre 2008, séminaire doctoral « Histoire et pensée du politique », école doctorale de l’Institut d’études politiques, Paris.
Intervention méthodologique : « Écrire une thèse d’histoire des idées politiques ».

- 23 et 24 juin 2006, colloque : « Kelsen, Schmitt und der Hüter der Verfassung », Centre Marc Bloch, Berlin.
Intervention : « Audiatur et altera pars - Justice constitutionnelle et décision démocratique dans la pensée de Hans Kelsen ».

- 10 au 12 mai 2006, colloque : « Le droit face à la crise de la représentation : la protection des minorités », Centre Marc Bloch, Berlin.
Intervention : « Carl Schmitt contre le parlementarisme weimarien : quatorze ans de rhétorique réactionnaire ».

- 21 novembre 2005, séminaire du Centre Marc Bloch, Berlin.
Intervention : « Le modèle des “révolutions scientifiques“ de Thomas Kuhn est-il applicable aux sciences humaines et sociales ? »